A-la-rencontre-des-bibliothèques-sonores

A la rencontre des bibliothèques sonores… – 09/01/14

S’asseoir à une table et lire en profitant d’une ambiance unique. Cette sensation est bien celle de la bibliothèque. Pour les malvoyants passionnés de livres, les bibliothèques sonores sont devenues des indispensables à leur vie. Au nombre de 120 en France, elles sont avant tout un bel exemple de solidarité.

Dans ces lieux, c’est d’abord la passion des livres qui réunit tous ceux qui y passent. Les bibliothèques sonores conservent cet air feutré qui font de ces espaces des espaces sanctuarisés, à une différence près : les livres papier sont remplacés par les enregistrements audio.

La bibliothèque de Fontaine, dans les Alpes, fait partie des quelque 120 établissements ouverts en France et proposant ce service de lecture à tous les handicapés visuels. Ces lieux réunissent alors les amoureux des livres et de la lecture, avec un partage unique entre malvoyants et voyants.

L’enregistrement des livres par des passionnés
En effet, dans cette bibliothèque sonore, ce sont près de 6 000 ouvrages qui sont proposés, la plupart enregistrés sur place. Un travail long où les émotions passent du conteur au « lecteur ». Pour les bénévoles, un ouvrage de 250 pages représente en moyenne 25 heures d’enregistrement.

C’est l’occasion pour ces passionnés de faire partager leurs coups de cœur et de mettre dans le récit l’émotion ressentie à la lecture de chaque page, créant éternellement un lien entre la Voix et les lecteurs malvoyants.

Cet exemple de partage autour d’une passion commune est aussi relayé par une association unique en son genre, les Donneurs de Voix …