Apprenez-à-mieux-connaître-la-DMLA

Apprenez à mieux connaitre la DMLA ! – 01/07/13

 La dégénérescence maculaire liée à l’âge touche aujourd’hui de nombreuses personnes. Mais quels sont les causes favorisant son évolution et quel public touche-t-elle ? Quelques éléments de réponse autour d’un vrai-faux.

Vous vous posez des questions concernant la DMLA ? Que vous en soyez atteint ou qu’elle concerne l’un de vos proches, cette maladie ne cesse d’interroger, mal connue du grand public, tout en ne disposant d’aucun traitement de fond. Découvrez les réponses aux questions fréquentes sur cette maladie, pour mieux appréhender ses implications et les facteurs favorisant son apparition.

Le tabac favorise la DMLA

Vrai. C’est même le premier facteur environnemental. Selon une récente étude menée aux États-Unis, fumer augmente ce risque de 11 % par rapport aux non-fumeurs, à âge égal. Ce n’est toutefois pas le seul élément favorisant le DMLA. L’obésité, des repas non équilibrés ou encore une carence en oméga 3 peuvent aussi être des facteurs aggravants, mettant en évidence la nécessité d’un bon équilibre de vie.

L’aspirine est facteur de risque pour la DMLA

Vrai. Des chercheurs de l’Université de Sydney ont mis en évidence que les personnes prenant de l’aspirine au moins une fois par semaine ont plus de risques de développer une DMLA (risque multiplié par 3) dans sa forme « humide ». Les caractéristiques de celle-ci sont l’apparition anormale de petits vaisseaux sanguins au niveau de la rétine. Sans traitement, c’est alors la vision centrale qui est affectée, pouvant conduire à une perte de la vue.

La DMLA atteint uniquement les plus de 60 ans

Faux. Aujourd’hui, la dégénérescence maculaire liée à l’âge concerne des personnes bien plus jeunes, dès 50 ans où même plus tôt, d’où l’importance de se faire dépister. Alors que plus d’un million de personnes sont déclarées atteintes de DMLA avant cet âge, en France, les dernières estimations d’experts annoncent un chiffre qui devrait dépasser les 2 millions au cours des 20 prochaines années.

La DMLA est héréditaire

Vrai. La DMLA contient également des gènes héréditaires. C’est pour cela qu’il est recommandé à toutes les personnes dont un parent est atteint de cette maladie de se faire dépister régulièrement.

DMLA rime avec cécité

Vrai. La DMLA est aujourd’hui la première cause de malvoyance dans les pays développés. Cela signifie que l’acuité visuelle corrigée ne dépasse pas 4/10ème.

Autant dire que dépistage et bonne hygiène de vie sont primordiaux pour éviter d’accentuer les risques de DMLA…