photo-france-3

Découvrez Mieux Voir et son équipe sur France 3

« Mieux voir », l’unique magazine pour les malvoyants, à Chambéry-le-Haut

« Mieux voir » est à ce jour le seul magazine destiné aux malvoyants. Créé il y a 20 ans, il est distribué auprès des professionnels, orthoptistes, opticiens, hôpitaux, maisons de retraites. Il est aussi proposé aux particuliers. Le reportage d’ »Entre nous » dans les locaux de Chambéry-le-Haut.
Lorsque l’on est malvoyant certains objets sont indispensables. Des objets usuels adaptés, améliorés, optimisés pour garder un maximum de repères et surtout pour conserver une certaine autonomie. Toutes ces trouvailles sont en vente et pourtant nous ne sommes pas dans une boutique mais dans les locaux du magazine « Mieux voir » à Chambéry-le-Haut.

En 1995 la fondatrice Maryse Verhille s’est levée un matin avec la vue totalement déformée. Elle s’est rendue compte alors qu’aucun magazine n’était tiré en gros caractères. Pour les mal voyants, il n’y avait aucun moyen de suivre les actualités mis à part la radio.

A la base « Mieux voir » est une idée toute simple. Une publication traitant de sujets variés, un mensuel d’actualité comme on en achète tous. Sauf que dans ce cas, le poste d’infographiste est encore plus déterminant. Les articles sont tirés de journaux très divers – toujours à titre gracieux- mais bien sûr ils subissent quelques modifications dans la mise en page, puisqu’ils sont en caractères grossis, jusqu’à quatre fois plus gros.

« Mieux voir » était d’abord destiné aux personnes souffrant de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age), dont souffrent les personnes âgées de plus de 50 ans. Mais au fil du temps, le magazine a dû s’adapter aux besoins d’une clientèle qui s’est diversifiée, et souffrant de différentes pathologies. Rétinite pigmentaire (35.000 cas en France), glaucome dû a des lésions du nerf optique ou encore rétinopathie une complication dûe au diabète…

Le site web du magazine propose des marchandises en tous genres pour les malvoyants. Plusieurs testeurs souffrant eux-mêmes de pathologies liées à la vision critiquent les produits afin de donner le maximum de détails et mieux cibler les utilisateurs.

Vingt ans plus tard, « Mieux voir » est toujours le seul magazine d’actualité existant dans son domaine. Il n’est pas vendu en kiosque, seulement par abonnement. Il compte à ce jour plus de 10.000 lecteurs.