Smartphones-concus-pour-les-malvoyants

Des smartphones conçus pour les malvoyants – 22/01/14

Même si les nouveaux mobiles tactiles incluent des fonctions d’accessibilité pour les malvoyants, leur praticité n’est pas toujours au rendez-vous. Cette situation est vouée à évoluer avec le développement récent de nouveaux smartphones spécifiquement pensés pour les handicapés visuels.

C’est l’un de son premier intérêt, le smartphone embarque aujourd’hui de multiples fonctionnalités et applications. Cela comprend, également, des solutions spécifiquement adaptées aux malvoyants, par exemple l’intégration de la lecture audio des fonctions du téléphone, simplement en passant le doigt dessus. Pratique, cela ne permet toutefois pas un usage total de cet équipement par les handicapés visuels, notamment lorsqu’il s’agit de rédiger un texte, que ce soit un e-mail ou un SMS.

Afin de pallier cette difficulté, la société Telorion vient de mettre au point un appareil pensé pour ce handicap. Celui-ci peut s’associer à un clavier amovible et un logiciel doté de fonctions avancées. Un deuxième modèle est également proposé, uniquement basé sur l’évolution logicielle. Ainsi, les textes et menus peuvent être agrandis sans limite, avec la possibilité de modifier le niveau de contraste. La fonction de vocalisation est également présente, pour plus de confort.

De nombreuses applications embarquées
Cette gamme de téléphones comprend 25 applications associées qui sont vouées à se développer au fil des ans. C’est le cas avec la possibilité de dicter un SMS par reconnaissance vocale, l’intégration d’un GPS piéton vocal, le zoom pour une lecture facilitée ou encore un détecteur de couleurs, pratique pour différencier celles-ci sur les objets ou même les vêtements lors de sorties shopping.

Ce sont donc plusieurs équipements qui sont réunis en un seul, utilisant le principe du smartphone dans toutes ses caractéristiques pour aller au-delà du simple usage téléphonique.

Le mobile Telorion est commercialisé depuis avril 2013 et pourrait fortement se développer au cours des prochains mois.