structures-pour-mieux-vivre-le-handicap-visuel

Des structures pour mieux vivre le handicap visuel – 11/11/13

Ne pas être comme tout le monde est souvent un obstacle à l’intégration chez les enfants. Pour aider les jeunes malvoyants, plusieurs structures proposent un accompagnement. C’est le cas de l’établissement Arc en Ciel à Marseille.

L’acceptation du handicap est une étape importante dans la maladie. Cette action, qui n’est pas toujours évidente pour les adultes, est d’autant plus complexe pour les enfants malvoyants. Pour les aider à dépasser cet état, plusieurs associations proposent leur aide. L’établissement Arc en Ciel à Marseille en fait partie, agréé pour la prise en charge des jeunes atteints de déficience visuelle ou de cécité.

Ainsi, ce sont 215 places qui sont disponibles avec des missions très variées, à commencer par l’accompagnement des familles et de l’enfant malvoyant dans la gestion du handicap visuel.

Des champs d’action étendus pour l’établissement

L’établissement prend en compte les différents troubles émotionnels pouvant apparaître lorsque le handicap visuel se révèle comme un obstacle, avec un enfermement de l’enfant et son exclusion des groupes sociaux. L’idée est aussi d’éviter la surprotection de l’enfant par ses parents, pouvant également être source d’isolement. Pour cela, la sociabilisation est essentielle, travaillée dès le plus jeune âge, à la crèche et en milieu scolaire.

Le centre Arc à Ciel comprend enfin un service de rééducation de la vision, avec l’apprentissage de la perception des autres sens pour venir suppléer la vue déficiente.