Bannière_Futuroscope_500_330

Futuroscope : Millionième Visiteur Aux «Yeux Grands Fermés»

Lancée en 2005 au Futuroscope, l’attraction «Les Yeux Grands Fermés» a fêté, aujourd’hui, son millionième visiteur. Une famille strasbourgeoise a pu découvrir ce «parcours sensoriel dans le noir», en VIP.

Isabelle, Michel et leurs trois enfants, Camille, Julien et Baptiste ont passé une après-midi au Futuroscope qu’ils ne sont pas près d’oublier… La petite famille, originaire de Strasbourg, a été désignée comme le «millionième visiteur» de l’attraction «Les Yeux Grands Fermés.» Cette expérience, ouverte en 2005, est la troisième animation préférée des visiteurs du parc depuis sa création.

Elle propose un «parcours sensoriel» dans le noir le plus complet. Les visiteurs ne peuvent plus compter que sur l’ouïe, le toucher et l’odorat pour contourner les obstacles et distinguer le danger. Qu’on se rassure, un guide non-voyant les accompagne tout au long du voyage. Grâce à lui, les touristes traversent le bayou de Louisiane, plongent dans l’effervescence de New-York et tentent de gravir le sommet de l’Himalaya ! Baptiste est le chef de file. Son grand frère le tient par les épaules et ainsi de suite jusqu’au dernier ! A de nombreuses reprises, les visiteurs doivent relever des défis : monter à bord d’une barque, traverser un passage piéton sans se faire écraser par les voitures, emprunter un pont de singe sous des bourrasques de vent… «Il faut savoir que l’Homme utilise à 80 % le sens du toucher et seulement à 14 % son ouïe. Pour nous, c’est tout l’inverse !», éclaire Mohamed, guide-aveugle de l’attraction.

Bien souvent, les gens ne sortent pas tout à fait indemnes des «Yeux Grands fermés». «Je me souviens d’une dame qui s’était mise à pleurer. Son père était touché par la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Elle a pris conscience de l’épreuve à laquelle il était confronté, raconte Mohamed. Bien sûr, cette attraction est avant-tout ludique, mais on essaie aussi de passer un message…» Message reçu 5/5 par le petit Baptiste. «Maintenant, quand je verrai un aveugle, je serai gentil avec lui et je l’aiderai à traverser, assure-t-il.

C’est vraiment compliquer de marcher dans une ville. Je me suis beaucoup amusé, mais en vrai, ça doit faire un peu peur…» Pour aller au bout de l’expérience, la famille gagnante profitera ce soir d’un dîner au Cristal… les yeux bandés !