La-danse-art-ouvert-aux-malvoyants

La danse, art ouvert aux malvoyants – 09/07/13

La danse n’est plus réservée aux seuls voyants. De plus en plus de cours s’ouvrent en France pour proposer à tous les malvoyants de découvrir cet art et y trouver une nouvelle forme d’expression.

La malvoyance apparaît pour beaucoup comme un obstacle à de nombreuses activités. Le premier d’entre eux concerne les déplacements à pied se limitant, de l’avis même des handicapés visuels, aux seuls trajets courants et maîtrisés, que ce soit dans l’habitat ou à l’extérieur. Comment alors imaginer pouvoir danser ?

De nombreux cours de danse s’ouvrent pourtant aujourd’hui aux malvoyants avec des méthodes d’enseignement divers. L’objectif est en revanche commun à tous : offrir à chaque handicapé une autre façon de se mouvoir et apprendre, dans le même temps, à mieux appréhender l’espace. Les résultats sont au rendez-vous et dans tous les styles, montrant, une nouvelle fois, que toutes les activités sont désormais ouvertes aux malvoyants.

Apprendre à connaître son corps par la danse

Au-delà de découvrir la notion d’espace, les cours de danse pour les handicapés visuels permettent aussi à chacun de trouver ou retrouver une autre forme de confiance en soi en sortant des seuls actes journaliers.

Que ce soit pour un tango, du rock, de la danse brésilienne ou corporelle, l’apprentissage prend différentes formes, en apprenant les gestes par le toucher, en évoluant sur la musique ou encore en utilisant des repères visuels, notamment par le contraste ou le relief. La deuxième étape naturelle est de maîtriser chaque déplacement dans l’espace, offrant alors la liberté de la danse, dans chaque lieu.
Et pourquoi pas, à terme, une participation aux compétitions de handi-danse !
En savoir plus :
Comme beaucoup d’autres clubs, Dance Club 92, à Courbevoie, ouvrira ses portes en septembre. Pour tous renseignements, écrivez à danseclub92@yahoo.fr