La-rentrée-littéraire-est-aussi-pour-les-malvoyants

La rentrée littéraire est aussi pour les malvoyants ! – 27/09/13

La rentrée littéraire 2013 a aussi eu lieu pour tous les handicapés visuels, avec la mise à disposition d’ouvrages audio en même temps que les éditions papier grand public. Une initiative qui fait suite à la signature du traité de Marrakech en juin 2013, visant à offrir aux malvoyants un meilleur accès à la littérature.

5% seulement des livres édités disponibles en braille ou en audio… ce chiffre pourrait n’être qu’un mauvais souvenir sous peu. En effet, la rentrée 2013 a bousculé les habitudes et fait entrer la littérature, comme le handicap visuel, dans une nouvelle aire.

Initiée par la signature du traité de Marrakech avant l’été 2013, cette avancée a trouvé écho auprès des éditeurs et du Syndicat national de l’édition, en association avec le Centre national du livre et l’association BrailleNet, pour permettre la diffusion au format numérique de près de 150 nouveautés depuis septembre.

Des ouvrages récents en lecture audio

Ainsi, les malvoyants peuvent pour la première fois accéder à des ouvrages récents, en même temps que leur sortie en librairie. Loin d’être un événement ponctuel, cette nouvelle façon d’envisager la littérature en prenant en compte le handicap visuel devrait se poursuivre et même s’accentuer dans les prochains mois.

Chaque livre est proposé au format Daisy pour une restitution sonore de chaque ouvrage. Il est alors possible de choisir sa vitesse d’écoute et de placer des marque-pages pour poursuivre la lecture à tout moment. L’occasion, pour tous les malvoyants de redécouvrir – ou simplement découvrir – le plaisir des livres.