rdinateur-malvoyant

L’accessibilité numérique pour accéder à toutes les informations – 09/04/14

L’ordinateur, plus qu’un outil présent dans tous les habitats, est aujourd’hui le relai de la somme d’informations disponibles sur Internet. Reste qu’en bénéficier n’est pas toujours une évidence pour les handicapés visuels, malgré la loi.

Le geste de surfer sur le Web, devenu commun en seulement quelques années, reste encore source de difficultés pour de nombreux malvoyants. Si l’équipement se développe progressivement pour offrir désormais des réponses de premier ordre, c’est davantage la question de l’aménagement des sites Web qui pose aujourd’hui souci.

Pourtant, selon la loi 2005-102 sur l’égalité des droits et des chances, en date du 11  février  2005, chaque domaine et détenteur de sites se voit imposer différentes obligations en la matière. C’est le cas pour le secteur public qui doit notamment prévoir l’accessibilité totale de chaque site, que ce soit en Internet ou intranet

Dans le secteur privé, la loi est plus souple, imposant simplement de rendre accessibles les pages se rapportant au recrutement, que ce soit l’espace contact ou celle des offres d’emplois.

La mise en œuvre de différents moyens pour favoriser l’accessibilité
L’accessibilité des sites Web peut prendre différentes formes. C’est le cas avec la mise en place d’un agrandissement facilité des pages pour en permettre la lecture par tous les malvoyants, ou encore en faisant le choix de l’audio avec la vocalisation des contenus.

Tandis que les entreprises doivent se conformer à ces obligations, peu en mesure, dans le même temps, une autre donnée, celle de l’augmentation de leur trafic. Un point qui pourrait en persuader plus d’une de développer ces services dédiés, entre autres, aux personnes déficientes visuelles.