Le-cécifoot,-ballon-au-pied-2

Le cécifoot, ballon au pied

Si le football reste le sport n°1 en France, son petit frère offre aussi de belles performances. Le cécifoot, encore confidentiel, dispose ainsi d’une équipe nationale, médaillée d’argent aux Jeux paralympiques de 2012.

Imaginez-vous jouer au football les yeux bandés. L’image peut paraître surprenante et pourtant, elle fait aujourd’hui l’objet d’un sport encore méconnu en France, le cécifoot. Sa particularité est d’allier un gardien voyant, servant également de guide pour ses coéquipiers, à quatre joueurs de champ non voyants ou déficients visuels. Ces derniers portent tous un bandeau sur les yeux afin de mettre tous les participants sur le même pied d’égalité côté handicap.

Les matches se jouent sur un terrain de hand-ball autour duquel sont disposées des barrières pour éviter à la balle de sortir. L’originalité de cette dernière est d’être équipée de clochettes pour mieux la situer. L’entraîneur de l’équipe est autorisé à orienter ses joueurs par la voix, tandis qu’un autre guide se place derrière les buts adverses pour diriger les attaquants à l’approche des cages.

Une équipe de France parmi les meilleures du monde
Si le sport est encore confidentiel en France, l’équipe nationale brille, en revanche, à l’international. Parmi ses plus belles performances figure sa médaille d’argent aux Jeux paralympiques de 2012, battue par… le Brésil, grande nation du Cécifoot. Les autres pays les plus en vue dans la pratique de ce sport viennent rappeler la hiérarchie footballistique : l’Argentine, l’Espagne et un petit nouveau, la Chine.

Le championnat national, lui, se joue à 10 équipes, sur quatre week-ends, et la Coupe de France, sur un week-end. Au niveau international, les rendez-vous sont la Coupe d’Europe, la Coupe du Monde et les Jeux paralympiques.