Le-dépistage-de-la-DMLA-à-réaliser-dès-55-ans

Le dépistage de la DMLA, à réaliser dès 55 ans

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de malvoyance en France. Afin de lutter contre la maladie et pouvoir intervenir dans les plus brefs délais pour en ralentir l’évolution, les ophtalmologistes recommandent son dépistage de façon annuelle, dès 55 ans.
Parce que le risque de développer une DMLA demeure important passé 50 ans, il est aujourd’hui d’autant plus essentiel de se faire dépister. C’est en substance le message que les ophtalmologues s’appliquent à faire passer. Cela a de nouveau été le cas cette année à l’occasion des journées nationales d’information et de dépistage de la maladie.
La consigne est ainsi de réaliser un dépistage chaque année à partir de 55 ans. En effet, c’est à partir de cet âge que la maladie tend à apparaître avec, pour conséquence, une baisse de l’acuité visuelle de façon irrémédiable.

La maladie, en forte progression avec l’âge
Dans les pays développés, la DMLA apparaît comme la première cause de malvoyance. En France, elle concerne 1 personne sur 100 dont l’âge se situe entre 50 et 55 ans, 1 sur 10 de 65-75 ans et 25 à 30 % de la population de plus de 75 ans. À l’issue du dépistage, l’apparition d’éventuels symptômes de la maladie va conduire à un examen plus complet.
Outre l’âge, les causes de risque connues sont le tabagisme, les mauvaises habitudes alimentaires ou encore les carences en acides gras.