compléments alimentaires pour lutter contre la DMLA

Les compléments alimentaires pour lutter contre la DMLA

De récents tests sur des rats ont permis de montrer les atouts des compléments alimentaires riches en antioxydants et en oméga 3 sur les risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Reste maintenant à réaliser ces tests sur l’homme. Une étude menée sur des rats par l’Institut français pour la santé et la recherche médicale (Inserm) a mis en avant les bénéfices des compléments alimentaires sur le traitement de la DMLA. Ces produits, vendus sans ordonnance, se composent d’antioxydants et d’oméga 3. Les conclusions sont intéressantes pour l’avenir dans la recherche de traitements contre la DMLA.
Après ingestion de ces compléments alimentaires, les rats ont été soumis à une lumière cyclique de forte intensité, répartie en 12 heures de lumière et 12 heures de nuit. Habituellement, ce cycle entraîne la destruction des cellules rétiniennes et donc l’apparition de la maladie.

Des tests à conduire sur l’homme
Selon les premiers résultats, ces compléments ont abouti à une évolution lipidique de la rétine, un peu mieux protégée.
Efficace sur les rats, la solution doit être aujourd’hui appliquée à l’homme. Un point apparaît toutefois différent, pouvant conduire à d’autres résultats : les doses quotidiennes administrées aux rats ont été supérieures à celles préconisées pour l’homme, mais sur une durée plus courte. Reste donc désormais à savoir si les résultats observés pourront être aussi constatés chez l’homme, en modifiant la durée et le dosage.