Un-établissement-unique-pour-les-jeunes-déficients-visuels,-aux-portes-de-Bordeaux

Un établissement unique pour les jeunes déficients visuels, aux portes de Bordeaux – 10/02/14

Le dac occupe une place prépondérante en Gironde pour le suivi des jeunes handicapés visuels, qu’ils soient malvoyants ou atteints de cécité. Ce centre dispose ainsi de différentes structures d’accompagnement tant dans l’aide scolaire que le soutien aux familles.

L’espace est vaste, tout en se situant dans la petite couronne de Bordeaux. Le CSES Alfred Peyrelongue est installé à seulement 15 km de la capitale girondine et s’étend sur quelque 12 hectares. Le complexe accueille, depuis 1977, différentes structures pour venir en aide aux jeunes âgés de 0 à 20 ans.

Cet espace comprend plusieurs pôles pour contribuer à une plus grande autonomie malgré le handicap. L’un des plus importants est bien sûr le pôle vision, comptant tous les équipements et professionnels intervenant dans la réalisation des bilans et expertises, mais aussi au niveau de la rééducation. Cela se traduit notamment par la présence sur le site d’ophtalmologistes, opticiens, orthoptistes ou encore de médecins généralistes, enseignants et conseillers en insertion professionnelle.

Différents services d’accompagnement en un seul lieu
Le CSES Alfred Peyrelongue propose plusieurs sections pour une prise en charge efficace de chacun des 195 jeunes qui fréquentent le centre.

Ainsi, le SAAAS accompagne 65 enfants et jeunes adultes afin de favoriser la scolarisation dans les établissements classiques, en travaillant notamment sur l’autonomie. Le SAFEP est, lui, dédié aux 0-3 ans, adapté au soutien des familles dans l’intégration des enfants au sein des structures d’accueil ordinaires.

Les autres espaces concernent l’enseignement. Le SEES accueille, par exemple, les élèves de 6 à 20 ans nécessitant un accompagnement médical, psychologique et/ou scolaire, entre autres. Le SPFP est, lui, dédié à la formation professionnelle des 16-20 ans, apportant une aide à l’orientation et un suivi tant médical que psychologique auprès des jeunes qui le souhaitent.

Enfin, l’établissement prend en charge les jeunes associant troubles du comportement ou intellectuels au handicap visuel.

Outre sa dimension, c’est donc aussi cette diversité d’actions qui fait aujourd’hui du centre un lieu unique sur tout le département.