Lésions au niveau du nerf optique : Le glaucome

LE GLAUCOME

Lésions au niveau du nerf optique

Lésions au niveau du nerf optique : Le glaucome apparaît à la suite d’une pression oculaire trop importante, provoquant la destruction du nerf optique. Deuxième source de malvoyance dans les pays développés, elle se caractérise par l’absence de signes cliniques. Aussi, seul un dépistage peut permettre de déceler la maladie.

1- Définition de la maladie

Le glaucome se caractérise par l’apparition de lésions au niveau du nerf optique. Son altération entraîne alors une réduction du champ visuel. L’évolution de la maladie reste toutefois lente. Elle se présente sous plusieurs formes  : le glaucome chronique à angle ouvert, qui représente 90  % des formes connues, et les glaucomes secondaires.

2- Les causes

Le glaucome chronique est provoqué par la fermeture progressive du filtre d’évacuation de l’humeur aqueuse. Celle-ci, produite en permanence, doit en principe s’évacuer régulièrement afin de réduire la pression à l’intérieur du globe oculaire. À défaut, il survient donc une altération du nerf optique.
Les glaucomes secondaires trouvent, eux, leur origine dans un choc sur l’œil ou peuvent provenir d’une maladie congénitale ou inflammatoire.
Enfin, une autre forme est le glaucome aigu à angle fermé.

3- Les symptômes

La particularité du glaucome est, dans sa version la plus fréquente, celle chronique à angle ouvert, de ne présenter aucun signe caractéristique. Seul un examen ophtalmologique peut alors permettre sa détection. Lorsqu’il est évolué, il peut engendrer une baisse de la vision, notamment sur les côtés, faisant y voir comme dans un tunnel, avec des douleurs oculaires.
Dans les cas de glaucome aigu à angle fermé, la douleur est en revanche très vive, associée à d’importants troubles de la vision.

4- Comment déceler la maladie  ?

La détection du glaucome passe par un examen ophtalmologique de contrôle, sans attendre les moindres signes cliniques, notamment à partir de 40  ans. Quatre examens sont plus particulièrement réalisés  : l’observation de la tête du nerf optique, la mesure de la pression intra-oculaire, l’examen de l’angle d’écoulement de l’humeur aqueuse et l’évaluation du champ de vision.

5- Comment le traiter  ?

Le glaucome chronique se soigne avec l’application d’un collyre. Dans certains cas, sa résolution peut nécessiter une intervention chirurgicale bénigne. Dans le cas d’un glaucome à angle fermé, il doit être procédé à une intervention chirurgicale rapide.

6- Quels sont les facteurs de risque  ?

Plusieurs facteurs peuvent favoriser la survenue d’un glaucome. Le principal risque provient de l’augmentation de la pression intra-oculaire au-delà de 21  mm  Hg. Les autres causes peuvent en être la myopie, l’âge, au-delà de 40  ans, et l’hérédité.

Ce que vous voyez lorsque vous êtes atteint par le glaucome

Découvrez des produits pour Mieux Vivre