malvoyants

Malvoyants : Les causes de la DMLA et la prévention

titre malvoyantLa DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) est la première cause de maladie de l’oeil en France. Près de 1 million de français en sont atteints. Elle se déclenche souvent vers les 50 ans. Les séniors sont donc les plus touchés.

 

Les causes :

Premièrement, la DMLA est une maladie qui peut être de source génétique. C’est à dire que les enfants et petits enfants de personnes atteintes peuvent aussi être sujets à la dégénérescence maculaire. Il est conseillé de faire un bilan médical chez un ophtalmologiste une fois par an. 

cigarette

Ensuite, le tabagisme. La cigarette, à la réputation néfaste pour la santé, n’épargne pas les yeux. Chez les fumeurs, les risques de DMLA et de cataracte sont fortement augmentés et même chez les anciens fumeurs pendant 10 à 20 ans après l’arrêt de la cigarette.

coeur

Aussi, la santé vasculaire influe directement sur les yeux. L’oeil étant un organe très vascularisé, l’hypertension, le diabète, le cholestérol etc… semblent augmenter les risques d’être malvoyant (DMLA, rétinite, cataracte…) 

soleil

Et enfin, le soleil. Il reste l’ennemi principal au quotidien, car une exposition trop importante et fréquente sans protection va favoriser l’apparition de maladies de l’oeil telles que la cataracte et probablement la DMLA. La lumière des écrans (smartphone, tablette, ordinateur ou TV)

 

La prévention :

Bien évidemment, certains comportements ou habitudes de vie vont minimiser les risques de malvoyance. 

lunettesProtéger vos yeux des rayons du soleil est essentiel pour ne pas abîmer vos rétines. Les lunettes à faible indice de protection sont à proscrire car elles sont inefficaces. Limiter l’utilisation d’écran numérique contribue à la protection de vos yeux, notamment le soir avant de se coucher ou le matin au réveil.

poisson

Les aliments riches en Omega 3 tels que les huiles de colza, huiles de noix ou huiles d’olive préviennent des maladies de l’oeil. Il est conseillé de manger du poisson au moins deux fois par semaine, en privilégiant les poissons gras tels que le saumon, le thon, les sardines ou les anchois.

légumes

Et pour protéger l’oeil de la façon la plus complète, les légumes verts (épinards, haricots verts, asperges, salade, brocolis) ou fruits et légumes jaunes-oranges (maïs, oranges, potirons, clémentines)

 

Pour résumer :

 

Sources : Cécile Delcourt
directrice de recherche – INSERM pour France 3